Outre le fait d'être une écrivaine de renom, JK Rowling est également une personne au grand coeur.

En témoigne son récent geste, un immense don pour la recherche contre la SEP, ou sclérose en plaques. Il faut savoir que la mère de l'auteure est décédée des suites de cette maladie, alors qu'elle n'avait que 45 ans. La créatrice d'Harry Potter a d'abord fait don de 10 millions de livres afin de mettre en place la clinique concernée, qui porte le nom de sa défunte mère. 

 

AnneRowling

 

“Lorsque la clinique Anne Rowling a été créée, aucun d'entre nous n'aurait pu prédire les progrès incroyables qui y seraient accomplis dans le domaine de la neurologie régénérative”, a commenté J.K. Rowling. “Je suis convaincue que la combinaison de recherche clinique et de soutien pratique fournie par le professeur Siddharthan Chandran et son équipe créera un changement radical décisif pour les personnes atteintes de SEP et de maladies associées”, a-t-elle ajouté.

 

JK Rowling aura non seulement offert l'un de ses héros les plus connus à la littérature, mais elle aura également fait preuve d'énormément d'altruisme au fil des années, s'engageant dans de nombreuses causes humanitaires dont la protection de l'enfance.